Le golfe du Morbihan (GR34)

Parenthèse bretonne pendant 4 jours dans le Nord du Golfe du Morbihan. 

.

LE TREK EN BREF

Topo Morbihan

.

Pour le weekend du 14 juillet nous sommes partis découvrir la Bretagne et plus particulièrement le Nord du Golfe du Morbihan. Une petite parenthèse de 4 jours en autonomie sur le sentier des douaniers (GR 34) et un trek placé sous le signe de la détente. On ne se presse pas et on profite ! 

.

Icone sapin

JOUR 1

VANNES –  VERS LE MOUSTOIR

Nous arrivons à Vannes, en milieu de matinée et garons notre voiture un peu à la sortie de la ville au niveau de Campen afin de pouvoir rejoindre facilement notre point de départ sur le GR34 Tour du Morbihan. L’orientation pour ce trek est très facile car nous resterons sur le GR jusqu’à Baden. Sous un ciel couvert mais une température agréable, nous nous laissons emmener par le sentier côtier en passant par Kerguen (12h40) avant de nous arrêter pour une petite (longue) pause déjeuner au milieu des beaux paysages de la région. On apprécie les petits ports avec leurs bateaux affalés à la marée basse et les forêts de sapins qui embaument les environs.

Nous poursuivons en passant par Arradon et sa pointe un peu plus tard dans l’après-midi. Après avoir passé le Moustoir et fait une courte halte chez un brocanteur (18h50) situé sur l’écluse près du Moulin de Pomper et du Moulin Neuf, nous nous mettons à la recherche d’un endroit pour bivouaquer. Etant partis à quatre, trouver un endroit isolé et propice au bivouac pour deux tentes, demande un peu plus recherches… Nous bivouaquons dans un bois en bord de mer peu après les deux moulins et profitons d’un dîner sur la plage avant d’assister au coucher su soleil.

_________

JOUR 2

VERS LE MOUSTOIR – SEPT ILES

Après une bonne nuit dans le silence de la forêt, nous démarrons tranquillement (9h30) avec pour objectif de rallier la presque-île des Sept Iles pour un bivouac coupé du monde. Nous passons vers 11h20 à Port Blanc et poursuivons sur le chemin qui cette fois entre un peu plus dans les terres. Tout au long du parcours, le sentier à l’avantage de traverser aussi des petits villages ce qui nous permet de découvrir l’architecture des maisons locales et de rencontrer les habitants.

Arrivés à Larmor-Baden nous nous arrêtons pour un petit break où nous mangeons quelques spécialités locales. Nous nous mettons ensuite à la recherche du centre de location de Kayak pour le lendemain (14h30). Notre idée étant de pouvoir passer quelques heures sur l’eau dans le but de découvrir les îles environnantes : Ile Longue, Gavrinis ou encore l’Ile Berder.

Nous reviendrons donc le lendemain pour cette ballade en mer et poursuivons sur le GR34 en direction des Sept Iles en passant par le petit village de Locmiquel et sa pointe pour atteindre le bras de sable des Sept Iles (17h30). Par chance la mer est basse et nous pouvons rejoindre l’île sans déchausser. Nous faisons un tour de l’île pour voir quels seraient les endroits les plus propices au bivouac et nous nous installons finalement dans le bois vers l’extrémité Sud de l’île (19h30). Les quelques visiteurs partis en fin de journée avant la marée haute, nous pouvons enfin apprécier le silence et la solitude offerts par l’isolement temporaire de l’île. Une belle expérience !   

.

_________

JOUR 3

SEPT ILES – VERS LA BAIE DE KERDREAN

Nous passons une bonne nuit bercés par les bruits de la forêt et les cliquetis des mâts des bateaux ancrés non loin de l’île. Dans la matinée nous nous mettons en route et revenons sur nos pas pendant quelques kilomètres pour arriver au centre 47° Nautik où nous sommes passés la veille. Après un bref briefing et avoir enfilé nos combinaisons en néoprène, nous embarquons dans nos kayaks de mer pour une virée vers les îles.

A la force des bras et luttant contre le fort courant du Golfe nous atteignons Gavrinis où nous posons nos kayaks pour explorer l’île en remontant jusqu’au cairn… Après cette petite escapade nous reprenons nos embarcations et nous dirigeons vers l’Ile Longue où nous prévoyons de pique-niquer. En chemin, nous faisons connaissance avec un couple de plaisancier qui nous invite sur son bateau pour partager l’apéro (que demander de plus ?). Nous remercions chaleureusement nos hôtes et rembarquons dans nos kayaks pour rejoindre l’île et savourer un bon pique-nique (principalement des sardines et du maquereau) sur la plage. C’est en luttant une nouvelle fois contre les courants que nous rejoignons Larmor-Baden pour rendre nos kayaks.

De retour en début d’après-midi, nous troquons nos combinaisons pour nos chaussures de randonnées et repartons sur le GR34 pour repasser par les Sept Iles et monter en direction de Meriadec et de la Baie de Kerdréan en passant par le Golf de Baden pour trouver un nouvel endroit pour poser nos tentes. Cette fois un champ en lisière de forêt ferra parfaitement l’affaire.

.

 _________

JOUR 4

VERS LA BAIE DE KERDREAN – BADEN

Pour le dernier jour, nous prenons notre temps et partons vers 10h00 de notre point de bivouac. Depuis notre point de bivouac nous poursuivons un peu en direction de Kernouz avant d’obliquer en direction de Baden. L’étape est courte et le trajet jusqu’à Baden sans difficultés, nous y serons vers 12h30 pour trinquer au bar du centre à la fin de ce très beau trek qui nous aura fait découvrir une partie du Golfe du Morbihan par la mer par la terre.

Pour le retour sur Vannes il est possible de prendre un bus de la région. Nous arrivons à Vannes et profitons du temps que nous avons avant de prendre notre train pour découvrir la ville. Par chance, nous arrivons lors des fêtes historiques, un très bon moment !  

. 

Icone sapin

INFOS PRATIQUES

.

Pour se rendre à Vannes, rien de mieux que le train, le GR 34  passe directement par le port de Vannes, il est très simple de le rejoindre de la gare SNCF. Si besoin, des bus régionaux desservent une bonne partie du Golfe et peuvent aussi permettent de rentrer de Baden.  

Pour préparer votre trek, le site du tourisme en Bretagne est complet et pratique et donne aussi des idées d’activités complémentaires pour découvrir pleinement le Golfe du Morbihan. Le site de la ville de Vannes permet quant à lui d’en savoir plus sur la ville et les événements à venir. 

.

Textes et photos (c) Benoit Malot

 

Publicités