M.A.N Style #4

Des choses à lire, à voir, et à écouter pour se détendre ou en apprendre un peu plus.

.LIVRES

FACE A L’EVEREST – Bernard Pierre – Eric Shipton

Première partie de ce diptyque sur la conquête de l’Everest, Face à l’Everest relate l’histoire des principales expéditions qui ont tenté de tracer une voie jusqu’au sommet avant sa conquête en 1953 par Tensing et Edmund Hillary. Enrichi de photos d’époque en noir et blanc et scindé en cinq parties, le livre se dévore sans modération et nous fait remonter dans le temps jusqu’en 1920, début de la première tentative de reconnaissance d’une voie jusqu’au sommet par George Mallory. S’en suit l’histoire détaillée des expéditions suivantes et notamment celle de 1951 relatée par Eric Shipton lui même. Le livre se termine par la dernière expédition des Suisses ayant procédé à l’ouverture d’une voie jusqu’à 8800 mètres. Il constitue une parfaite introduction au livre Victoire sur l’Everest

Le Dalaï Lama qui était poète, avait, sur un parchemin, écrit ces mots : « A l’Ouest des cinq trésors de la Grande Neige, dans le ressort du fort de Cristal Blanc, près du monastère de la Vallée Rocheuse Intérieure, se trouve la pays de Oiseaux du Sud, le pays de la plus haute montagne du monde… »

.

VICTOIRE SUR L’EVEREST – Général Sir John Hunt

On reste à l’Everest pour cette seconde partie dédiée à la conquête du sommet. On y suit étape par étape le déroulé de l’expédition victorieuse, des préparatifs à l’assaut final en passant par les différentes phases d’acclimatation et d’installation des camps avancés. Un récit très détaillé qui permet de mieux se rendre compte des implications logistiques imposées par une telle expédition mais aussi de mieux appréhender le rôle de chacun dans l’ascension victorieuse de Tensing et Edmund Hillary. Le chapitre consacré à l’assaut final est d’ailleurs compté par ce dernier afin de nous faire vivre au plus près les dernières heures jusqu’au sommet. 

Tant d’autres occasions d’aventures nous sont offertes, que ce soit sur les monts, dans les airs, sur les mers, dans les entrailles du globe, dans le lit des océans ou même bientôt vers la Lune… Il n’est je crois, ni altitude, ni profondeur, auxquelles l’homme, sous la conduite de l’Esprit, ne puisse parvenir.

Deux livres à dénicher d’occasion en brocante ou sur des sites de revente.

..

icone montagne

.

.

.MUSIQUE

#1 THREE HEADED WOMAN – Boy & Bear

#2 CALL ME IN THE AFTERNOON – Half Moon Run

#3 HOLOCENE – Bon Iver

.

 

Icone sapin

.

.

FILM 

MORT D’UN GUIDE

Un téléfilm de 1975, réalisé par Jacques Ertaud et illustré par les musiques si caractéristiques de François de Roubaix. Il relate la tentative d’escalade de la face ouest des Drus par Michel Servoz, guide de haute montagne accompagné d’un jeune aspirant-guide, Patrick Falavier. Une plongée au cœur de la vie des guides de haute montagne et un regard sur la façon dont cet événement est vécu dans la vallée par l’épouse, la fiancée, les amis, et les journalistes. Le film a certes un peu vieilli mais on y retrouve de très belles images filmées avec réalisme dans les Cosmiques. 

Michel Servoz y relate dans quelles circonstances la tentative a tourné au drame et comment Patrick Falavier a perdu la vie, foudroyé sur la paroi. Un mois plus tard, son frère Philippe Falavier reprendra l’ascension avec Michel Servoz. Cette fois encore l’expédition tournera mal…

Le film

.

icone montagne

 

Retrouvez d’autres articles sur Facebook , see you there ! 

 

Publicités