Les Vosges – Grand Ballon et Petit Ballon (GR5 – 532)

3 jours en autonomie dans les Vosges en passant par le Grand Ballon et le Petit Ballon.

 

LE TREK EN BREF

.

Dans ma quête d’exploration de l’ensemble des massifs de France, le massif des Ballons des Vosges résonnait comme un incontournable ! De la moyenne montagne certes mais des paysages caractéristiques et une faune et une flore riche et variée. L’occasion aussi de s’arrêter dans les fermes traditionnelles et de découvrir la gastronomie Alsacienne.   

.

icone montagne

.

JOUR 1

THANN – FIRSTACKER

Arrivés à Mulhouse par le TGV, nous prenons un tram-train qui nous emmène jusqu’à Thann, petite bourgade qui nous permet de démarrer ce périple vers 11h. Pour rejoindre le GR5 nous traversons la petite rivière et montons vers Katenbach en passant l’institut médico-social avant de rejoindre le départ du GR indiqué par une stèle.

À propos des indications : Pour la petite histoire le Club Vosgien a créé son propre code de balisage des sentiers avant la mise en place des GR, aussi la signalisation diffère légèrement. En ce qui concerne le GR5, il faut suivre le marquage « grands parcours » identifié par un rectangle rouge (créé en 1897). Parfois la signalisation du GR (lignes parallèles rouges et blanches) est présente cependant pour en avoir fait l’expérience les sentiers sont peu fréquentés et parfois mal entretenus. Conclusion : il est fortement conseillé de suivre le marquage du Club Vosgien.

Après avoir rejoint le GR (rectangle rouge) nous passons par l’Œil de la Sorcière et les ruines du château de Engelbourg (11h40). Le site mérite d’y faire un petit crochet afin de contempler l’ancienne tour effondrée. Nous poursuivons ensuite en direction du col du Grumbach (12h25) sous une pluie fine et un ciel chargé qui n’annonce rien de bon pour la suite. Le sentier serpente heureusement dans la forêt ce qui nous permet de rester un peu à couvert. Nous poursuivons jusqu’au camp des Pyramides avant de rejoindre le camp Turenne en marchant toujours sur un sentier très agréable qui nous fait prendre progressivement de l’altitude pour atteindre le Molkenrain (14h40) petite prairie où se situe un refuge du Club Vosgien

Après une petite pause nous poursuivons en descendant vers le col de Silberloch (16h30), site historique de la guerre 14-18 où pas moins de 30 000 soldats sont morts et où il est possible de voir les traces préservées des tranchées. Nous faisons une petite visite rapide de la nécropole puis reprenons le GR qui part sur la droite en sortant du site en bordure de la D431. Sans trop mollir, nous rejoignons le col Amic en passant par les ruines du château de Freundstein (château qui fait d’ailleurs partie de l’itinéraire des châteaux Vosgiens). Nous poursuivons encore un peu en direction du Grand Ballon et nous arrêtons dans la petite clairière du Firstacker où trône la petite chapelle du Sudel (18h00).

Nous montons le campement avant que l’orage ne se mette à gronder et que la pluie vienne perturber notre repas. Fort heureusement celle-ci ne dure pas trop longtemps et nous permet de sécher un peu au coin du feu avant de dormir. C’était sans compter sur un troupeau de vaches itinérantes qui décident de s’installer à cet endroit et viendront gentiment nous réveiller plusieurs fois au beau milieu de la nuit avant nous laisser pour quelques heures de sommeil !

.

_______

JOUR 2

FIRSTACKER – PRÈS DU PETIT BALLON

C’est avec un peu de retard suite à notre nuit agitée que nous démarrons (10h00) en restant toujours sur le GR (marquage rectangle rouge) en direction du Grand Ballon que nous rejoignons sans mollir à 11h. Du point culminant du massif des Vosges, la vue est superbe malheureusement l’horizon n’est pas assez dégagé pour voir les Alpes mais ce n’est que partie remise. Après cette petite pause, nous poursuivons et redescendons vers l’école de ski avant de prendre le GR sur la gauche pour rejoindre la ferme auberge Le Haag (11h50) où nous achetons du fromage local et buvons un petit rafraîchissement pour fêter notre ascension réussie 🙂

Nous continuons en direction du Marksteinkopf où nous bifurquons sur le GR 532 au niveau de Hundsrucken. Le sentier débouche ensuite sur une belle zone de pâturage avec une vue somptueuse sur le Grand Ballon et les environs. Impossible de résister nous déjeunons ici (13h20) à côté de la maison Hofried et de la ruine d’une ancienne ferme. Nous aurons même l’occasion de voir un petit chamois. Après cette pause d’une heure sous un beau soleil nous passons le chalet de Bellevue et descendons jusqu’au très beau lac de la Lauch (15h00). Malheureusement nous n’avons pas le temps de profiter d’une petite baignade et nous mettons en route vers le col d’Oberlauchen qui nous atteignons à 15h45 non sans efforts en raison du soleil qui nous harcèle. La suite se veut plus agréable car nous évoluons maintenant sur le sentier des américains, plutôt plat et bien ombragé.

Nous passons ensuite le col de Lauchen (16h10) et son petit abri (un poêle et deux bancs) et poursuivons en passant le col du Hilsenfirst. Nous sommes maintenant proche de la zone de bivouac cependant le secteur étant protégée (Zone Natura 2000 – protection du biotope) nous ne pouvons planter notre tente n’importe où. En passant devant le gite du Bockswasen nous identifions une prairie surplombant les environs qui se révélera être un spot de rêve car il offre une vue à 360 degrés sur les Vosges, les sommets des Alpes et le Jura. La tente installée c’est avec quelques courbatures que nous assistons au coucher de soleil.

 

.

_________

JOUR 3

PRÈS DU PETIT BALLON – ROUFFACH

Au petit matin je me régale de quelques clichés et surtout du superbe panorama que note bivouac offre sur les environs. Nous profitons un peu puis démontons la tente pour nous remettre en route direction du Petit Ballon. Notre effort est bref car nous nous arrêtons rapidement à l’auberge Rothenbrunnen qui offre une superbe vue sur le massif des Vosges. Après une belle pause à déguster du saucisson et du fromage produit dans la ferme attenante nous repartons cette fois vers le Petit Ballon que nous atteignons à 10h30. La vue y est superbe et mérite vraiment le détour. C’est par ailleurs un lieu de ballade très apprécié des Vosgiens.

Après ce passage au sommet du petit frère du Grand Ballon nous mettons le cap vers le col de Firstplan en prenant le GR qui est maintenant indiqué par un rectangle jaune. Nous passons par Boenlesgrab (11h30) et son auberge où les plats affichés sur le menu donnent tous très envie et continuons pour atteindre le col de Firstplan à 12h50. Une fois au col nous quittons le GR pour un petit sentier indiqué par une croix bleue qui nous emmène jusqu’à Osenbach. Nous profitons de la forêt qui précède le village pour déjeuner à couvert du soleil.

Une fois arrivés au village (15h00) sous un soleil de plomb nous poursuivons en suivant le nouveau marquage (un rond bleu) vers Soultzmatt puis Westhalten et enfin Rouffach le tout par la route. Cette dernière portion est un peu monotone et peut très bien se faire en stop afin de gagner du temps. Nous arrivons à 17h à Rouffach, célébrons la fin de notre trek dans un petit bar avant de rejoindre la gare pour repartir ! 

.

.

.

. 

icone montagne

INFOS PRATIQUES

Pour se rendre à Mulhouse, pas de difficultés car la ville est très bien desservie en train et en bus. Pour rejoindre le ville de Thann il faut prendre le tram-train qui passe à horaires réguliers tous les jours de la semaine. Il faut compter 40 minutes pour rejoindre Thann depuis la gare de Mulhouse.

Pour ceux qui souhaitent faire cet itinéraire sans prendre la tente, il existe une multitude de solutions pour se loger tout au long du chemin comme les abris non gardés, les gîtes, les fermes-auberges… Certaines de ces solutions sont mentionnées plus haut dans l’article.  

Pour retrouver toutes les informations sur le Club Vosgien, son histoire, le balisage, les sentiers, vous pouvez consulter le site de la fédération du Club Vosgien.

Enfin le site de l’office de tourisme de la région Alsace permet d’en savoir plus sur les sorties, activités, événements dans la région.

.

Textes et photos (c) Benoit Malot

Publicités