CORSE – LE MONTE CINTO

Une journée sur le toit de la Corse

 

LE TREK EN BREF

.

Décidé à aller m’aventurer dans le mythique Cirque de la Solitude, je change finalement mes plans pour m’attaquer au plus haut sommet Corse : le Monte Cinto ou Monte Cintu en langue corse. Une ascension rythmée et alpine qui sera un bel objectif pour les randonneurs de passage dans les sublimes Gorges d’Asco. 

.

icone montagne

.

Après une petite nuit de bivouac aux abords du refuge d’Asco Stagnu (comptez 7 euros pour l’emplacement de bivouac) le réveil me tire du lit à 5 heures et c’est une heure plus tard que je me mets en route à la lumière de ma frontale. La navigation est assez simple pour cette ascension à la journée, il suffit de suivre le tracé du GR 20 jusqu’à la Pointe des Eboulis puis de bifurquer sur la gauche pour atteindre le sommet. Sur le papier, rien de compliqué.

Le sentier démarre doucement par une section arborée assez plane qui est idéale pour se chauffer. Au sortir des pins, le sentier coupe puis longe une rivière dans un décor minéral que je ne quitterai plus jusqu’au sommet. La traversée d’une passerelle marque le début de l’ascension. Le sentier se raidit et devient plus technique. Les mains sont mises à contribution et la présence de chaines sur certaines sections n’est pas déplaisante. Le tracé ne laisse finalement que très peu de répit jusqu’à l’arrivée au col qui se fait via une dernière section assez raide. De la Pointe des Eboulis (9h), la vue est déjà impressionnante sur la montagne corse. Le Monte Cinto, trône fièrement et semble tout proche. 

Pour l’atteindre, je repère le panneau qui indique le sommet puis suis le marquage rouge. Il me faut 50 minutes pour arriver au point culminant de la Corse en veillant à bien suivre le marquage parmi cet amoncellement de rochers. D’ici la vue est sublime et l’Île de Beauté dévoile un paysage contrasté avec au nord la mer et la ville de Calvi et en regardant vers le sud, un paysage montagneux qui laisse présager quelques épreuves aux aventuriers du GR 20.

Le temps de profiter de la vue par cette belle matinée et me voila sur le chemin du retour. Je sais maintenant ce qui m’attend et c’est d’un pas rapide que je rejoins le refuge d’Asco Stagnu à 13h30 en ayant pris soin de faire des petites pauses pour profiter de ce beau paysage.

.

icone montagne

INFOS PRATIQUES

Pour se rendre à Haut Asco, il est indispensable de prendre la voiture. Une fois garé sur le parking de la station de ski, le refuge d’Asco Stagnu est à quelques mètres.

Toutes les informations relatives aux hébergements sur le GR 20 sont disponibles sur le site officiel.

.

 

Textes et photos (c) Benoit Malot