Le grand tour du massif des Fiz

3 jours à la découverte du massif des Fiz.

 

LE TREK EN BREF

.

Cela faisait un moment que je regardais avec envie ce massif depuis l’autoroute qui me menait vers Chamonix. Faisant face au massif des Aravis et ouvrant la porte vers le massif du Mont Blanc, le massif des Fiz dénote par ses grandes falaises calcaires qui semblent inaccessibles. C’est avec beaucoup d’envie que me suis lancé à la découverte de ces montagnes aux beautés insoupçonnées et qui méritent amplement le détour. 

.

icone montagne

.

JOUR 1

SALLANCHES – REFUGE D’ANTERNE ALFRED WILLS

Depuis Sallanches où je démarre à 8h15, je passe l’Arve pour rejoindre le petit village de Saint Martin Sur Arve (8h30). J’emprunte le GRP Tour du Pays du Mont Blanc qui monte par un sentier assez raide jusqu’à l’intersection pour Hauteville (9h20). Le sentier se transforme vite en une route en gravier très roulante jusqu’à la petit bourgade (9h55). De nouveau sur le GRP Tour du Pays du Mont Blanc, je continue en direction du chalet de Varan via une piste forestière. Il est 10h45, quand j’atteins le petit refuge dont le cadre bucolique invite clairement à prendre une pause. Un sentier très agréable monte quelques minutes avant de descendre pour m’amener facilement à la station de Plaine Joux à 12h20. Une grande barrière de falaises calcaires marque la frontière du massif des Fiz et il me tarde d’avancer pour la franchir.

De la station de Plaine Joux, le refuge de Moëde Anterne est annoncé à 2h45. Je suis un moment le tracé des pistes de ski qui montent rapidement avant de poursuivre sur un chemin qui prend régulièrement de l’altitude jusqu’aux petits chalets de Ayères les Pierrières. Déjà les reliefs et les paysages sont magnifiques et je peux profiter d’une belle vue sur le massif du Mont Blanc. Je continue sur le GRP qui est très agréable et qui m’emmène paisiblement jusqu’au refuge Moëde Anterne à 14h15. Je profite du refuge pour boire un verre et manger un morceau avant de repartir sur le GR5 en direction du col et du lac d’Anterne. Sans trop forcer, je suis au col à 15h10 d’où je peux apprécier une vue panoramique. Je prends quelques minutes pour en profiter avant d’entamer la descente vers le lac d’Anterne, passage incontournable de ce trek. La beauté du lieu pousse à la contemplation, aussi, je reste deux petites heures à me reposer.

L’après-midi touche déjà à sa fin et il ne me reste plus qu’à passer un petit col pour rejoindre les chalets d’Anterne / refuge d’Anterne Alfred Wills, véritable petit coin de paradis où je pose ma tente au bord de la rivière après avoir partagé une bière au refuge.

.

_________

JOUR 2

REFUGE D’ANTERNE ALFRED WILLS – LAC DE FLAINE 

Après une bonne nuit dans un cadre exceptionnel, je démarre tranquillement (8h00) sur un beau sentier qui suit le lit de la rivière. Je croise quelques randonneurs itinérants qui émergent doucement de leurs tentes. En montant au collet d’Anterne (8h40) la vue sur le Mont Blanc est juste magique. Le GR5 descend ensuite par un sentier rocheux jusqu’à la cascade de la Pleureuse, point le plus bas de cette journée. Le GR5 – 96 remonte ensuite en balcons en suivant le lit de la rivière. Certains passages un peu aériens permettent d’avoir une belle vue sur les cascades de Sales et de Trainant. Je poursuis mon ascension jusqu’aux chalets et refuge de Sales que j’atteins à 10h15. Les reliefs aux alentours forment un cirque, en son centre, des grandes étendues de pâturages font le bonheur des troupeaux de vaches et de brebis.

Je poursuis sur le GR 96 en direction du col de la Portette. Une bifurcation indique le passage du Dérochoir, section délicate réservée aux randonneurs expérimentés et qu’il est préférable d’éviter.  Le GR se fait ensuite plus sauvage à mesure que je prends de l’altitude. J’atteins les lacs de Laouchets (11h15) puis poursuis l’ascension en passant quelques névés tardifs jusqu’au col de la Portette (11h35). Évoluant maintenant dans la zone du Désert de Platé, la végétation disparaît peu à peu pour laisser place à un décor plus minéral. Arrivé au col, je profite quelques minutes de la vue panoramique avant de descendre en direction des Chalets de Platé (12h00). Je profite de l’atmosphère convivial du refuge pour y faire ma pause déjeuner.

Du refuge de Platé il est possible terminer le tour des Fiz en rejoignant les chalets de Varan. De mon côté, je reprends la route (12h50) en direction du col du Colonney que j’atteins sans forcer à 13h30. Je passe ensuite un long névé tardif puis chemine sur des lapiaz tout en gardant un œil sur le marquage du GR. Arrivés sur les hauteurs de la station de Flaine, il ne me reste plus qu’à descendre en direction de la station puis à continuer quelques minutes pour atteindre le lac de Flaine où je plante ma tente (16h30) dans un cadre bucolique.

.

_________

JOUR 3

LAC DE FLAINE – SALLANCHES 

Après avoir été bercé par les orages une bonne partie de la nuit, je me mets doucement en route à 8h00. Je reste sur le GR96 jusqu’au col de la Frête que j’atteins une heure plus tard dans une atmosphère fraiche et humide. Je quitte alors le GR pour prendre un sentier plus sauvage en direction des Arcets. Le chemin peu emprunté, présente quelques passages que la pluie ne manque pas de rendre délicats. C’est avec beaucoup de précautions que j’avance, en prenant mon temps.

J’atteins les quelques chalets qui composent le petit hameau des Arcets (10h00) et poursuis sur un chemin forestier qui me fait reprendre temporairement un peu d’altitude. Le chemin se transforme ensuite en une piste carrossée qui m’emmène rapidement jusqu’aux chalets du Grand Arvet. Il ne me reste plus qu’à suivre la route pour rejoindre les hauteurs de Saint Martin sur Arve puis Sallanches (12h30) qui marque la fin de ce grand tour des Fiz.

.

icone montagne

INFOS PRATIQUES

Pour se rendre à Sallanches, le plus pratique reste le covoiturage ou bien le train en s’arrêtant à la gare de Sallanches. Comptez une quinzaine de minutes pour rejoindre le début du GRP Tour du Pays du Mont Blanc. Le grand tour peut se faire dans les deux sens. 

Comme indiqué dans le topo, il est possible de réaliser un tour plus court du massif des Fiz. Une fois arrivés aux chalets de Platé, prendre le sentier plein sud pour rejoindre le GRP Tour du Pays du Mont Blanc peu après Charbonnière. 

Il est possible de réaliser cette traversée en dormant aux chalets d’Anterne / refuge d’Anterne Alfred Wills puis aux chalets de Platé. A noter que dans ce cas, la dernière étape sera plus longue (20 kms – essentiellement en descente).

N’oubliez pas que vous évoluez dans un environnement sensible : ne faites pas de feux, ne cueillez pas de fleurs et repartez avec vos déchets et éventuellement ceux des autres. 

 .

Textes et photos (c) Benoit Malot