Monténégro – Durmitor et Biogradska Gora

Deux treks incontournables dans les montagnes du Monténégro.

.

Icone sapin

LE DURMITOR ET LE LAC NOIR

Le parc du Durmitor est une étape incontournable si vous partez au Monténégro. Situé au Nord-Est du pays, le parc est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980. Il offre un paysage forestier et montagneux idéal pour une parenthèse nature et sportive.

Au départ de Zabljak où nous passons quelques jours, nous partons pour un trek à la journée dans le parc du Durmitor (entrée payante pour quelques euros). Direction le superbe Lac Noir. Depuis le « check point » à l’entrée du parc, pas de difficultés pour se repérer car le sentier est très bien marqué et la signalisation présente. Nous avons été surpris par le nombre de panneaux dans les différents parc naturels au Monténégro. Il est donc difficile de perdre son chemin même sans carte. 

Il faut très peu de temps pour arriver au lac dont la beauté n’est pas contestée. Comptez environ 1 heure pour en faire le tour sans se presser. Pour continuer le périple il est aussi possible de poursuivre en direction d’un des nombreux lacs du parc, le lac Zminje Jezero en suivant direction Nord-Est par le sentier bleu (facile) longeant la rivière Mlinski Potok pendant une vingtaine de minutes. Petite pause bucolique au programme dans cet endroit très préservé avant de terminer par le lac du Barno Jezero pour compléter la boucle et revenir à Zabljak.

Pour les randonneurs plus aguerris, un trek à la journée est possible pour réaliser l’ascension du Bobotov Kuk  (2 523 mètres) point culminant du parc du Durmitor. Un classique de l’alpinisme local et une virée d’un dizaine d’heures pour environ 1000 mètres de dénivelé positif. A ne pas entreprendre sans préparation préalable !

 _________

LE PARC NATIONAL BIOGRADSKA GORA

.

Changement de décors ou presque dans le parc national Biogradska Gora où nous passons là aussi quelques jours dans un Eko Katun près de la localité de Vranjak après Kolasin. Les Katun (petits villages d’altitude) sont nombreux dans le parc et offrent la possibilité de pouvoir dormir de façon rustique dans la nature. Nous avons choisi la Villa Jelka ou Eko Katun Vranjak tenu par Miki Bulatovic pour passer deux nuits dans des petits chalets en bois  (chauffage et électricité en option). Retour aux sources garantit ! 

De ce point de départ en pleine nature, il est possible de faire plusieurs randonnées à la journée sans difficultés pour s’enfoncer un peu plus dans le parc. Il est par exemple possible de monter au Troglava (2 072 mètres) par le sentier forestier ou de faire une boucle au lac Pesica via Savine Bare en empruntant le sentier CT1 puis les sentiers 303 et 306. Ici aussi, les sentiers sont bien indiqués donc pas de difficultés pour se diriger. Pour notre part, nous nous laissons aller sans but précis sur le chemin bien balisé qui part au dessus du Katun et nous posons dans une prairie pour découvrir la faune et la flore ainsi que les montagnes du Crna Glava. Une escapade bucolique en somme… 

 

.

icone montagne

INFOS PRATIQUES

Durmitor : Il est possible de se rendre à Zabljak par bus de Podgorica pour quelques euros mais le meilleur moyen pour visiter la région reste la voiture, les locations sont bon-marché au Monténégro. Pour se loger, beaucoup d’habitants proposent des logements ou des chambres dans les environs ou à Zabljak. Pour notre part, nous avons logé chez l’habitant dans une habitation proche du centre ville. 

De façon générale, ne pas être surpris si vos hôtes vous demandent vos passeports à votre arrivée, c’est simplement pour la déclaration aux autorités des touristes de passage. 

Des cartes de randonnées sont vendues à Zabljak ou à Podgorica si besoin. 

Biogradska Gora : De même que pour le parc du Durmitor il est préférable de se rendre en voiture jusqu’au parc de Biograsdka Gora. Pour se rendre à l’Eko Katun Vranjak ou Villa Jelka, suivre la route en passant Kolasin puis continuer sur la route principale direction Nord-Ouest en passant par Selista pour arriver à la station de ski de Kolasin/Jezerine. De ce point, garer la voiture au parking de la station puis appeler Miki pour qu’il vienne en 4×4 vous chercher car le chemin jusqu’au Katun est raide et mal entretenu. 

Pour prendre contact avec Miki : vilajelka@t-com.me

 

Textes et photos (c) Benoit Malot

 

Publicités